Actualité

Comment éviter le gaspillage alimentaire?

Le gaspillage alimentaire est d’actualité en 2013, en effet, une enquête publie des chiffres éloquents concernant les produits jetés par les français. 20 à 30 kilos de nourriture passerait directement à la poubelle chaque année, sans être consommée!

Les causes du gaspillage alimentaire

Parmi les causes, il est noté que les consignes portées sur les emballages et notamment les recommandations sont coupables de ce gaspillage. La DLUO (date limite d’utilisation optimale) serait un facteur incitant le consommateur à jeter des aliments qui détiennent encore leurs qualités nutritionnelles.

Cette DLUO pourrait donc être renommée sous une forme plus claire: “A consommer de préférence avant…”

Mais cet élément n’est pas l’unique cause, la grande distribution est fortement montrée du doigt pour sa politique de produit conforme à une règle qui consiste à vendre par exemple des fruits ou légumes respectant des tailles et formes pré-définies.

D’un point de vue santé, il est impératif de consommer des aliments avant une date précise, c’est ce que l’on nomme la DLC (Date limite de consommation). Cette date reste un indicateur à suivre mais c’est également une source  de gaspillage alimentaire. Car si sur les produits frais il y a lieu d’être vigilant quant à la DLC, personne n’est jamais mort après avoir consommé un yaourt dont la date limite de consommation était dépassée de 3 jours!

 

Les ménages et le gaspillage alimentaire

Le mauvais conditionnement des aliments, l’achat mal maîtrisé, des habitudes irrégulières de prises des repas sont des sources de gaspillage alimentaire fréquentes chez les ménages. Les français sont sensibles à ce gaspillage à l’image du gouvernement qui met en œuvre un plan de lutte pour réduire tous les gaspillages à commencer par ceux engendrés par les distributeurs.

Mais les habitudes prises par nombreux d’entre nous ne changeront pas forcément pour autant. L’information sera elle suffisante pour une prise de conscience collective?

Les pistes anti-gaspillage

Industrie de l’agro-alimentaire, les ménages, les collectivités, tout le monde peut réduire le taux de gaspillage alimentaire à condition de mettre en place des outils d’informations adaptés à chaque environnement. On peut partir du principe que si le tri des déchets en France a mis un certain temps à être ancré dans les habitudes des consommateurs, le résultat même si il n’est pas performant à 100% a fait des avancés considérables. Par conséquent des campagnes d’informations au quotidien pour alerter et motiver les consommateurs à prendre conscience que le gaspillage alimentaire est une priorité d’ordre national pourraient être un déclencheur chez nombreux d’entre nous.

En parler, est la première étape!

Previous Post Next Post

You Might Also Like