Faire-part de mariage et cérémonie : comment organiser son union?

  • Home
  •  / 
  • Société
  •  / 
  • Faire-part de mariage et cérémonie : comment organiser son union?

Il est bien connu que l’organisation d’un mariage est un passage stressant, voire, angoissant pour certaines personnes. Néanmoins, il existe des astuces pour mieux gérer cette période

Ne pas hésiter à demander de l’aide

Que les choses soient claires: mis à part les petits mariages comptant une vingtaine d’invités triés sur le volet, la plupart des mariages nécessitent de se faire épauler. Par son ou sa futur époux ou épouse, mais aussi par ses parents, ou encore, par ses témoins, qui seront normalement, ravis de mettre la main à la pâte. Il faut également penser à réaliser un planning sous peine d’oublier quelque chose. On y épingle les dates des essayages pour la robe et le costume des mariés, les commandes pour le traiteur, ainsi que la date d’envoi des faire-part de mariage, et tout cela, plusieurs mois avant le grand jour. Étape incontournable si on souhaite que son entourage soit disponible pour le Jour J. Ils ont le vent en poupe Depuis quelques années, le mariage est redevenu à la mode, après avoir été boudé des français. Cela devrait encore être le cas en 2014, suite à l’autorisation du mariage homosexuel. les constantes évolutions dans le domaine du mariage

Ils ont le vent en poupe

Après avoir été boudé des français, le mariage a de nouveau le vent en poupe en France, et les salons dédiés ne désemplissent pas. Surtout depuis que le mariage homosexuel a été autorisé.
Un si grand engouement donne naissance à de nouveaux métiers.
On pense notamment aux Wedding-planner, chers à nos amis outre-Atlantique, ou encore au maitre de cérémonie laïque.
Le premier a pour vocation d’aider à tout préparer et de décharger le couple de plusieurs tâches.
Le second permet de réaliser une petite cérémonie, car il est bien connu que le passage à la mairie tient plus d’une formalité que d’une déclaration d’amour, sans passer par un lieu religieux, comme l’église. Il convient aux non croyants ou non pratiquants, afin que ceux-ci puissent s’unir en dehors de la religion.

A lire aussi sur Publish