• Post category:Santé
  • Temps de lecture :5 min de lecture

Le syndrome du canal carpien est catégorisé dans les maladies dites du « siècle ». Ce syndrome est évitable mais encore faut il prendre conscience et être informé de ce qui le provoque.

Le canal carpien est relié au nerf médian qui reçoit les informations associées aux douleurs situées entre l’avant-bras et la main. Ce syndrome est provoqué par des mouvements répétés identiques.

L’industrie premier fournisseur de syndrome du canal carpien

C’est dans l’industrie que l’on recense un grand nombre de personnes atteintes du syndrome du canal carpien. Dans l’industrie automobile notamment. Les gestes des opérateurs étant répétés, ceux-ci se retrouvent rapidement à être pris de douleurs qui conduisent à la nécessité d’une intervention chirurgicale. Cette maladie est reconnue comme étant une maladie professionnelle et catégorisée dans celle des maladies musculosquelettiques.

Le syndrome du canal carpien à un coût très élevé pour ces entreprises qui font naître chez leurs salariés ce handicap professionnel et l’on peut estimer que ce handicap est une perte de productivité et qu’il est générateur du taux d’absentéisme.

Comment éviter le syndrome du canal carpien dans les industries?

Une véritable politique de prise de conscience doit être mise en place dans les industries où la main d’œuvre est sollicitée pour des actions répétitives. Cette démarche correspond à un management de proximité, sur le terrain, afin de faire un état des lieux des risques. Si il est avéré que les risques sont générateurs du syndrome du canal carpien, alors il est naturellement urgent de présenter des actions d’améliorations pour réduire à la source le risque du syndrome.

 

 

Identifiez les risques des maladies professionnelles peut parfois être difficiles, mais dans le cas du canal carpien, l’identification est très rapide. En effet, il suffit d’observer un ouvriers sur son poste de travail et de comptabiliser le nombre de mouvement identique opéré toutes les heures. On ne peut pas donner un nombre seuil mais on peut considérer que si l’opérateur répète le ou les mêmes gestes (geste de rotation du poignet, mouvement de pli) alors il est prédisposé à développer ce syndrome. Et il est à noté que les femmes seront les premières touchées surtout si elles ont une morphologie mince.

S’orienter sur une ingénierie anthropocentrée pour réduire le syndrome du canal carpien est une piste suivie par quelques entreprises concernées par l’accroissement de cette maladie professionnelle. Varier les tâches, détecter les risques fait partie des obligations du manager sur le terrain, dans les ateliers de fabrication. Le manager, chef d’équipe, le médecin du travail et toutes les organisations étant proches des équipements de travail sont à mêmes d’alerter si il y a lieu.

De cette prise de conscience, il faut agir rapidement et mettre en place des roulements sur ces postes qui nécessitent des efforts du nerf médian. Ou alors il faut adapter les outils de production à l’homme, c’est l’élément principal de l’ingénierie anthropocentrée.

Le canal carpien, une maladie professionnelle qui coûte cher à tous!

Si la principale victime du canal carpien subit des pertes financières au niveau de son absentéisme, il est important de souligner que l’entreprise à intérêt à s’impliquer dans la réduction de cette maladie car ce syndrome peut générer des situations gênantes telles que:

  • Maladie professionnelle
  • Accident du travail
  • Perte de productivité

Le syndrome du canal carpien se termine souvent par une mise à l’écart du salarié atteint de ce handicap et occasionne quelques fois la perte de l’emploi. Par conséquent si vous constatez que vous êtes soumis à des gestes répétitifs dans votre quotidien, n’hésitez pas à en discuter avec votre médecin, à informer le médecin du travail et de vous rapprocher de votre hiérarchie pour lui soumettre vos craintes.

 

En complément de cet article vous pouvez visionner une vidéo sur le syndrome du canal carpien, bien qu’elle ne soit pas sous-titrée, elle vous interpellera sans doute sur la gravité de cette maladie! Attention âmes sensibles s’abstenir!